que faire à New York

Mes trois derniers séjours à New York m’ont donné l’occasion de baliser la ville et de passer du touriste complet au semi local.

Si vous avez besoin de conseils, voici mon immense parenthèse “visiter New York”.

20121109-212511.jpg

New York vu du ciel

 

Où loger ?

Bien sûr c’est une question de budget, mais aussi de temps.

Pour un court séjour, je n’hésiterais pas à loger à l’hotel pour être plus près du centre et profiter de la ville au maximum. Pas du coté de Times Square mais surement vers Chelsea ou Kips Bay.
Il peut être aussi très intéressant de passer par airbnb où des particuliers louent leurs apparts ou une chambre dans leur appart.

Pour un séjour un peu plus long, en général, je passe par l’agence New York Habitat. Pour rester entre potes ou bien pour rester un mois, c’est encore le plus simple, avec toutes les garanties qu’apporte une agence. C’est surtout le plus économique puisqu’on peut se faire la cuisine une fois de temps en temps. Il existe plusieurs agences de ce style, qui louent tous types d’appartements dans tous les quartiers.

Dans les quartiers assez bon marché, j’ai une préférence pour Sunnyside dans le Queens. Un quartier très vivant, mais pas “branché”, avec pas mal de pubs irlandais. Une très belle ambiance, pas oppressante, et Central Station est à seulement 15 minutes de métro sur la ligne 7. J’ai bien aimé Harlem aussi, avec ses maisons brownstone, typiques de ce quartier. Si vous devez y loger, le sud de Harlem me semble plus convivial, voire le sud-ouest. Si vous cherchez un coin sympa mais qui bouge il faudra surement aller à Williamsburg, dans Brooklyn. A contrario, je déconseillerais Crown Heights, Greenwood et Sunset Park. Ainsi que le sud de Brooklyn, trop loin et pas toujours sécurisant.

 

Se connecter

20121109-213953.jpg

Et oui ! Tous ces gens profitent du réseau gratuit

Bien sûr, comme tout geek qui se respecte, je n’imagine pas rester plus de quelques heures sans connexion. Pas de problème, New York a rendu la connexion gratuite omniprésente. Le guide du routard vous dira que les Apple stores sont les meilleurs endroits pour se connecter gratuitement et ça explique certainement que les magasins de la pomme soient encombrés de français consultant leur boite mail.

Pourquoi pas, mais il n’y a qu’une demi douzaine d’apple stores à Manhattan alors qu’il existe une pléiade de réseaux accessibles partout dans la ville. Le plus courant est le réseau de starbucks, gratuit. Il suffit de se coller au mur et de sélectionner ATT wifi dans la liste des réseaux existants, accepter les conditions générales et voilà. Il y a un starbucks à peu prés dans chaque rue, ce qui rend les choses très simples.
Stapples a aussi un réseau très efficace. Pareil pour Barnes and nobles.
Il y a aussi des réseaux ouverts spécifiques à certains endroits. Celui de Times Square n’a jamais été accessible pour moi en 3 ans, celui d’Union Square marche très bien, pareil pour celui de la 34 eme rue.
Il y a aussi un réseau gratuit AOL à condition de bien vouloir se taper leur vidéo avant de se connecter à chaque fois. Ça dépanne.

 

Se déplacer

 

Se déplacer dans New York est très simple. Pour ma part, je ne prends quasiment jamais le taxi. Au début de mon séjour, J’achète une carte de métro valable 30 jours, avec trajets illimités. Ça coute à peu près 100 $ et c’est très vite rentabilisé, sachant que le ticket à l’unité est à 2,50$. Le même genre de carte existe pour une semaine et se vend 29$.

metro à new york, ligne 7, local

Si vous avez un smartphone ou une tablette, téléchargez l’application du métro de New York. Elle marche même hors ligne et vous sauvera la vie un millier de fois. Lorsque vous êtes connectés, elle vous indique l’état du trafic en temps réel.

Le truc à connaitre pour les métros, c’est que ce n’est pas la peine de chercher le nom du terminus pour savoir lequel prendre ( comme à Paris par exemple ), il suffit de regarder sur le panneau à l’entrée de l’escalier menant au quai si il va uptown ou downtown. Uptow, c’est tout ce qui est au nord de la station et downtown, tout ce qui se situe au sud. Facile non ?

Par contre il y a un piège. pour le même numéro, certains trains sont express et d’autres non. Les express ne s’arrêtant pas à toutes les stations, je vous engage à faire attention. En général, les trains express ont un losange lumineux rouge sur le coté alors que les locaux ont un cercle lumineux vert.

Si vous tenez à utiliser un taxi, il faut savoir que tant que l’on reste à Manhattan, il n’y a pas de problème mais si vous deviez aller à Brooklyn ou dans le Queens, il n’est pas rare que le chauffeur vous demande de lui indiquer la route, ou même vous refuse carrément. En effet, le système de quadrillage des rues à Manhattan est si simple qu’il n’y pas du tout besoin de connaitre la ville pour y être taxi. Les rues sont numérotées et vont de l’ouest à l’est. Au nord de manhattan, il y a la 1ere rue, union square est sur la 14eme, l’empire state, sur la 34eme, times square sur la 43eme et ainsi de suite. toutes ces rues croisent 11 avenues + Broadway et c’est donc les croisement qu’il faudra indiquer au taxi. Ce systeme s’arrête dès la sortie de Manhattan ( et dans le quartier de Wall Street / Chinatown ) et les rues retrouvent des noms … Que les taxis ne connaissent pas.

Pour aller à l’aéroport par contre, il est vraiment préférable d’utiliser le taxi, qui vous déposera devant la bonne porte. La plupart des quartiers autour de Manhattan ont des taxis locaux avec un tarif fixe pour aller aux différents aéroports. C’est souvent moins chers que les taxis jaunes.

Enfin, vous pouvez aussi louer des vélos à certains endroits, à la journée ou à l’heure. J’ai adoré rouler dans New York mais les New-yorkais ne sont pas encore très habitués aux vélos et les pistes cyclables sont rarissimes. Prudence donc.

 

Visiter

 

 

Times square, by night

 

Il y a des coins à ne pas rater à New York même si c’est terriblement cliché.

Times Square

C’est toujours bondé, rempli de français qui râlent parce qu’ils sont perdus, de vendeurs de gadgets 3 fois trop chers et j’en passe, mais Times Square, c’est l’image de New York. On ne peut être qu’ébahi devant les dizaines d’écrans de pubs qui rendent tout flash inutile et transforment la nuit en jour. Les magasins y sont ouverts très tard. Certains jusque 11 heures.

Cédez à la mièvrerie ambiante et faites une photo avec Elmo devant le Toys ‘R us, ou avec le naked cowboy qui devrait trainer dans le coin mais évitez les fraises au chocolat à 42 $ les 8. Allez à Midtown Comics, passez à Sabon parce que leurs produits sont fantastiques et si vraiment vous deviez y manger, allez plutôt chez Shake Shack qu’au mac do, de grâce. En tout cas, une fois suffira largement pour tout ça. Times Square c’est une très belle photo, mais c’est un peu tout.

 

Central Park

Central Park

On l’appelle le poumon vert, ce n’est pas pour rien. C’est gigantesque. Y passer une après midi ou même une journée entière ne sera jamais du gâchis tellement il y a d’endroits à découvrir. Je vous déconseille de louer des vélos. C’est trop cher pour ce que c’est et les vélos ne sont autorisés que sur les routes traversant central park. De plus la partie nord du park est carrément en pente. Une pente sèche et très longue, qu’il faudra hélas remonter (en pleurant, dans mon cas ) Il vaut vraiment mieux y marcher et si on a le temps, y visiter son zoo. Il est très bien entretenu, très joli, avec une superbe volière ou des centaines oiseaux volent à vos cotés.

 

Le MET

Il y a beaucoup de musées à New York mais le Métropolitan Museum of Arts est mon favori. Je pourrai y retourner chaque année juste pour le temple de Dendur et les fantastiques sushis de la cafétéria. Sérieusement. C’est aussi l’occasion de découvrir les peintres paysagistes américains du siècle dernier.

quelle vue !

 

L’Empire State Building.
Depuis la chute des deux tours, L’empire State Building est redevenu le plus haut gratte-ciel de New York. Si vous y allez en journée, il y aura surement pas mal d’attente, avec des files réparties sur 4 niveaux. La nuit il n’y quasiment personne mais la vue est moins impressionnante … quoique. Evitez les chapeaux, ça souffle sur la terrasse, et pas qu’un peu. Mais la récompense vaut tous les efforts.

 

La Statue de la Liberté.

ferry de Staten Island

Je n’ai jamais été tentée d’accoster liberty Island mais j’imagine que si on a beaucoup de temps, ça peut se faire. Pour tous les autres, prenez le ferry pour Staten Island. Il y en a un toutes les demi heures et c’est gratuit. On passe

suffisament prés de la statue pour ne pas se sentir lésé et on passe le reste du temps à explorer le ferry à l’ancienne. Ne ratez pas les gilets de sauvetage dans le plafond, sur le pont.

Le point négatif, c’est qu’il faut attendre une autre demi-heure pour repartir et il n’y a pas grand chose à faire à Staten Island.

 

 

China Town

Pour le dépaysement et les enseignes en chinois. Pour les centaines de gadgets bon marchés de ses échoppes aussi. Si vous le pouvez, arrivez à Chinatown en passant par le Manhattan Bridge, voisin de son illustre cousin, le pont de Brooklyn. Vous sentirez les odeurs de canard laqué avant de voir le quartier et aurez le privilège de contempler un des seuls endroits tagués de New York.

En plus de ne pas y croiser de touristes tous les 2 mètres, vous aurez une superbe vue sur la skyline ET le pont de Brooklyn ainsi que sur Jumbo, le nouveau quartier à la mode des bords de l’East River , côté Brooklyn.

la vue depuis le pont de Manhattan

 

Le Pont de Brooklyn.

 

Très honnêtement, je m’y suis sentie à l’étroit. Le pont est très joli en lui même, avec son architecture grandiose, mais les photos de la skyline depuis le pont contiendront toujours les cables du dit pont et vraiment, il est complètement bondé de touristes, à toute heure et sur toute sa longueur.

 

En moins cliché, ou peut être un peu quand même.

 

pop art sur la skyline

La High Line

C’est une ancienne ligne de métro aérien qui a été reconvertie en Jardin suspendu.

Elle court de la 12eme à la trentième rue, ce qui donne l’occasion de faire une assez longue ballade en découvrant Chelsea d’en haut. le soleil s’y attarde tard et on peut y flâner ou même y boire un verre en fin d’après midi. Mon conseil : s’arrêter un instant au marché très snob de la 12 eme pour s’acheter des empanadas avant de monter et se trouver un transat en bois libre pour y savourer les derniers rayons du soleil au printemps ou en automne. C’est du coté de la 13 eme que le soir tombe le plus tard..

 

Broadway ( voir un show à Broadway )

 

Il parait que Broadway est la plus longue avenue du monde. Ce qui est sûr c’est que c’est la seule avenue de new York qui la traverse en diagonale et que c’est aussi LA RUE où se jouent la plupart des comédies musicales. Mais attention, la section de Broadway ou sont les théâtres ne se situe qu’autour de Times Square.
C’est vraiment dommage de ne pas voir de show alors qu’il y en a des dizaines tous les soirs.

comment choisir ?

C’est très cher par contre, même si les shows moins connus que Chicago ou Wicked peuvent être accessibles. Pour avoir des places à des prix raisonnables, il existe TKTS qui vend pour le jour même des places à prix cassés. En général à 50% de leur tarif de base. Il y a 3 TKTS à New York. Le plus connu est celui de Times Square, mais il est toujours totalement bondé, au point que la file d’attente se prolonge sur le trottoir sur une bonne dizaine de mètres.

Les deux autres ne sont connus que des locaux. Il yen a un à Wall Street, au croisement de Front Street et John Street et un autre à Brooklyn, à la station Jay St Metrotech. TKTS a une application où bien que l’on ne puisse pas acheter de tickets, on peut consulter les ventes d’hier, ce qui donne une idée plutôt précise de ce qu’ils ont et à quel prix.

L’East Village.

Prenez une aprem’ pour errer dans l’East Village. Visitez les magasins trash de la 8eme rue, entre la 2 eme et la 3 eme avenue ( faites les fripes de Search’n destroy, si vous êtes majeurs et avertis 🙂 ).

lolcats in East Village

Commencez sur la Houston Street et prenez l‘avenue B pour chercher les peintures sur les murs. Entre le tag et le travail de graphiste, ou même lorgnant du côté de l’art brut.
Le quartier en lui même est extrêmement plaisant. Les maisons y sont basses et les terrains vagues y ont été transformés en jardins.
En redescendant sur Essex street, vous pouvez faire une halte à l’Essex Street Market. Sorte de marché couvert ou les barbiers côtoient les boulangers ou l’autel de la santéria. Très intéressant mais on ne peut pas y faire de photos, c’est interdit.

 

 

Brighton Beach / Coney Island

On oublie souvent que New York est au bord de l’océan et que, par voie de conséquence, on y trouve des plages.

La plus connue est la plage de Coney Island, ultra populaire, bondée en été. On y trouve aussi une grande fête foraine permanente . construite à l’ancienne. Rien à voir avec les stands putassiers des foires mobiles.

la longue promenade de brighton beach

Malheureusement, cette plage est également souvent sale de tous les déchets que  les gens abandonnent derrière eux. C’est pourquoi aprés avoir fait un tour sur le ponton et grignoté dans les boui-bouis de bords de mer je vous engage à vous tourner vers l’est est suivre la promenade en bois jusqu’à Brighton Beach, infiniment moins fréquentée et donc plus propre. Brighton Beach c’est également le quartier russe de New York. Visitez un peu le quartier, du coté du métro aérien, vous constaterez que la plupart des enseignes sont en cyrillique.

 

Le Queens

 

En matière de trajet non touristique, vous ne serez pas mieux servi que si vous vous promenez dans le Queens.

indian street, Queens, NYC

Il faut suivre la ligne de métro aérien n° 7 en partant de l’arrêt 40eme rue sur le Queens boulevard. En suivant le Queens Boulevard puis le Northern Boulevard. Les strates des vagues d’immigrations se font visibles et se succèdent les unes aux autres en transformant à chaque fois le boulevard en une version miniature de son pays d’origine.

En commençant à l’arrêt 40eme, vous commencez par l’ancien quartier irlandais., le seul endroit où vous trouverez un thé correct de tout New York selon moi. Arrêtez vous au Foxy’s dinner pour vous régaler d’un splendide petit déjeuner servi par les plus gentilles serveuses du monde. continuez en suivant la ligne de métro, vous tomberez sur le quartier Philippin, suivi d’un quartier coréen, lui même suivi d’un quartier mexicain. Vous tomberez ensuite sur le quartier indien, mon préféré. Avec ses magasins de saris, de parures de mariage, de musique bollywoodienne ou encore ses tissus colorés flottant au vent, c’est vraiment un autre monde.

Vous ne verrez pas un seul touriste dans ce coin là mais je pense que ça vaut le coup si on a du temps devant soi.

 

Où / quoi Manger

 

miam

 

Partout !
On mange très bien à New York. Et on y mange à toute heure. Pas besoin de se faire du souci pour les horaires. Certains établissements font même des petits déjeuners toute la journée.

Les choses à savoir

Chaque établissement à le devoir d’afficher sur sa vitrine le grade accordé par le contrôle d’hygiène. Presque tous ont le grade A, le meilleur et je ne vous engage pas à visiter un restaurant qui afficherait moins même si il faut bien avouer que les normes d’hygiènes sont mieux respectées ou même établies qu’en France. Aux états unis, même les vendeurs ambulants mettent des gants en latex pour cuisiner et les enlèvent pour l’encaissement.

miam miam

En matière de petit déjeuner, le classique est : deux œufs cuisinés selon votre préférence, deux toasts, du jambon / bacon / turkey bacon ( jambon de dinde ), pommes de terres recette maison, et café ou thé. Le café à volonté. Le jus d’orange est parfois compris.
Les œufs aux plats se disent “sunny side up”, brouillés c’est scrambled, soft scrambled si ne voulez pas qu’ils soient trop cuits.
Essayez ABSOLUMENT la gelée de concord grape. Le raisin de concord qui franchement n’a le goût de rien de ce que j’avais gouté jusque là. Quelque chose entre le miel et le raisin je suppose. C’est à mourir. J’ai eu l’occasion d’en voir en vrai et ça à la même odeur que son goût. C’est assez étrange.

Sur une carte vous trouverez en premier les appetizers qui sont en fait les entrées, mais vous trouverez également le terme entrées qui n’en sont pas du coup, c’est plus un plat de résistance.

Les tips se calculent le plus facilement en multipliant les taxes par 2. Vérifiez toutefois que l’addition ne comporte pas la mention gratuity suivie d’un chiffre, ce qui peut arriver dans certains restos un peu snob. Cela voudra dire que les pourboires ont déjà été inclus.

Voici tout de même quelques adresses où vous pourrez vous régaler.

miam miam miam

La Corean Lane

Elle est situé sur la 32 eme rue entre la 5 eme et la 6 eme avenue. Pour moi c’est là que l’on mange le mieux à New York. La rue est pleine de restaurants mais ma préférence va à Miss Corea. Pour le barbecue, le cadre et la qualité des produits. Juste à coté se trouve un restaurant de raviolis coréens,  les prix y sont plus modestes et il ne faut pas hésiter à ne prendre qu’un plat à partager parcequ’ils sont fait pour ça.

Toujours dans corean Lane, visiter Paris Baguette pour se rendre compte de l’idée que les coréens se font de la patisserie française. J’ai eu les larmes aux yeux devant les rêves de gâteaux qui miroitaient devant mes yeux.

miam miam miam miam

Dans Chinatown

je n’ai pas encore trouvé le restaurant parfait et c’est même le seul endroit ou j’ai mal mangé.
Pourtant à la lisière de ce quartier, il y a une toute petite rue vietnamienne où l’on se régale. J’en rêve encore. C’est sur Baxter street entre canal street et white street. Station Canal Street. Lignes J, Z, N, Q et 6

Sur Broadway

si vous ne pouvez pas voir de comédie musicale, le stardust de Times Square est un bon moyen de noyer son chagrin devant un petit déjeuner gargantuesque, en chansons. En effet, les serveurs font tous partie d’une troupe et chantent live tout le temps, les uns après les autres. C’est kitshissime mais une fois de temps en temps, il est bon de céder à quelques plaisirs coupables ( se référer à la section ” Times Square”

tom's

Tom’s

Il y a un autre endroit ou vous pourriez prendre le petit déjeuner, mais il se mérite. Tom’s se situe dans Brooklyn, à coté du musée et c’est une véritable institution. On n’y fait quasiment que du petit déjeuner depuis toujours et l’ambiance y est totalement américaine. Tout Brooklyn va chez Tom’s, des jeunes étudiants aux familles en passant par les flics et quelques touristes, égarés mais ravis. Je ne conseille en général pas de prendre de frites parce que ce n’est pas très sain, mais chez Tom’s, elles sont panées.

La 9 eme rue,

au niveau de la 5O eme à peu prés est fourrée de restaurants tous plus alléchants les uns les autres.
Dans l’east village sur la 8 eme rue entre la 2eme et la 3 eme avenue. Mais évitez le pho 32, c’est tout sauf vietnamien.

Oyshi !!!

À l’angle de la 23 eme et de Lexington,

un peu au dessus d’East village, juste à coté de la très prestigieuse School of Visual Arts, il y a un restaurant dont je suis particulièrement entichée, le Terawaka Ramen. C’est délicieux et généreux.

Si vous avez suivi mes conseils et passé une aprem’ dans le Queens, terminez par Dog and Duck, sur Skillman, pas loin de l’arrêt 40 eme rue, ligne 7. Il y a live music tous les deux soirs et on y mange d’excellents fish’n chips mais pas que.

De manière gènérale, il n’a pas grand choix du coté de Wall Street donc allez au moins jusque chinatown.

Pour finir, cherchez sur les cartes dans les bars, les fameux sliders, spécialité New Yorkaise s’il en est. Ce sont de minis hamburgers que l’on se partage à l’apéro. Les sliders étaient le surnom argotique que l’on donnait aux hamburgers servis chez White Castle dans les années 80. Ils coutaient moins d’un dollar et étaient minuscules. Les gens les appelaint les sliders parce qu’ils étaient si gras et petits qu’ils glissaient directement dans le gosier. On les appelait aussi les belly bombers.
Aujourd’hui tous les restos de viande et pubs en font. Ils ne sont plus gras et sont un peu plus chers qu’à l’origine mais bien meilleurs et on ne s’en met pas partout :).

 

Dog & Duck, sunnyside, Queens, NYC

Pour le reste, laissez vous guider par vos envies, vous ne serez pas déçus.

 

Dépenser de l’argent / Faire du shopping

 

Très honnètement il ne serait pas constructif de vous donner trop de conseils. Le plaisir est dans la découverte, mais comme pour les restaurants, je vais vous faire une petite liste.

brrrr

Toys’R us

Sur Times Square donc. Tout le monde connait Toy’s R us mais il y a dans cette enseignes deux ou trois trésors à ramener. Cette année, mon méga coup de coeur, ce sont les animaux à moitié transparents. Vous trouverez dinosaures, vaches, escargots et autres tarentules avec une moitié du corps normale et l’autre moitié laissant apparaître nerfs, muscles, os et j’en passe. Horriblement génial, et à monter soi même, bien entendu.

 

Maçy’s

Comme me le disait la vendeuse, tous les touristes viennent à Maçy’s, avant même de défaire leurs bagages. Il faut dire que le lieu est fascinant. Il prend tout un paté de maison et l’on y trouve à peu prés tout ce qui se vend en matière d’habillement ou d’accessoires fashion. J’adore les escalators terriblement étroits, en bois qui n’ont pas changé depuis leur installation, en 1902 et qui fonctionnent toujours. Si vous voulez acheter quelque chose à Maçy’s, n’oubliez pas de passer avec votre passeport ou carte d’identité sur la mezzanine, au dessus du rayon maquillage. On vous donnera un coupon de réduction de 10 % à utiliser à votre passage en caisse.

bondé

Century 21

Situé juste à coté du World Trade Center, Century 21 est un magasins qui se spécialise dans la démarque. Il n’y a quasiment que des produits de grande qualité hyper bradés. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas cher, mais qu’ils sont beaucoup moins chers que le prix d’origine.
C’est bourré de touristes mais ça vaut le coup, ne serait-ce que pour l’escalier monumental qui mène à la mezzanine de costumes pour hommes.

La 5 eme avenue

La 5 eme avenue est LA rue commerçante de New York. Point de petits magasins sur cette rue. Que de grosses franchises. Si c’est ce que vous cherchez, ce sera entre la 57 eme ( au départ de l’Apple store ) jusqu’à la 14 eme à peu prés.
Au hasard sur la 5 eme
Passez chez Urban Outfitters pour leurs gadgets et leurs fringues.
Faites un détour par OMG pour acheter des Levi’s à 30 $.
Allez acheter des frivolités chez Victoria’s Secret, mais attention, les américaines ne portent quasiment pas de soutiens gorges sans rembourrage ou épaisse doublure.

Best Buy

C’est l’équivalent de la FNAC sans les livres. On n’y vend rien de très très pointu mais il y a tout de même un grand choix de matériel grand public en matière de téléphonie, photographie, connectique, musique et instruments de musique et ainsi de suite. Le Best Buy de Union Square est ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Achetez y un disque dur, ils sont moins chers qu’en France.

B & H

J’adore B & H. On y trouve tout ce qui est matériel électronique, du matériel premier prix au super gadget ultra professionnel de la mort, que ce soit une caméra professionnelle, ou du matériel de dj ou bien encore un modeste casque ou micro cravate. Et ils l’ont en stock.
Le magasin est gigantesque lui aussi, ce qui demande une organisation drastique au vu des milliers de visiteurs qui s’y pressent chaque jour.
Si vous y allez, levez le nez et contemplez les tapis roulant sur lesquels s’organise un véritable ballet de caisses remplies des achats qui vont vers le point de retrait. Oui, le vôtre est surement dedans aussi.

oui oui, il est là dedans …

Barnes & Nobles.

Barnes & Nobles

Des livres, des livres et encore des livres. Ha et un peu de magazines aussi. Et une connexion internet gratuite qui marche bien. Ils ont aussi une liseuse électronique très sympa et pas très chère.

Guitar Center

Vous aimez la musique ? Bon, comme son nom le laisse supposer, à Guitar Center on se spécialise plutôt dans la corde. On y trouve des centaines de modèles et vous pouvez à peu près tous les essayer, même les modèles hors de prix, sur l’ampli de votre choix si c’est de l’électrique.
Allez plutôt à celui de la 14 eme, entre la 5 eme et la 6 eme avenue.

Kunikoya

Une librairie japonaise très sympathique qui donne sur Bryant Park.
En plus des habituels mangas ( à l’étage ) ils ont toute la presse japonaise et des dizaines de gadgets. Il y est aussi possible de boire un verre et de grignoter dans leur coin café à l’étage.

Voilà pour les principaux centres d’achats mais honnètement, faites plutôt les petites boutiques de l’East Village ou de Chelsea, ou mieux encore, laissez vous juste guider par vos envie. Il n’y a pas de rue mortes à New York et toutes ont leur trésor.

Bon voyage

C’est beau New York

8 comments for “que faire à New York

  1. December 19, 2012 at 8:33 pm

    Top cet article ! Nous te proposons quelques articles sur New York sur notre site Internet, notamment les 5 meilleurs endroits pour admirer New York gratuitement: http://www.votretourdumonde.com/top5-meilleures-v

    Bonne visite 🙂

    Votre Tour du Monde

  2. February 11, 2013 at 9:57 pm

    Hey Stéphanie, on a également mis en ligne un article sur les activités à ne pas manquer à New York, n'hésite pas à commenter si tu as des choses à rajouter 🙂 Bonne journée !

    L'équipe Votre Tour du Monde

  3. April 28, 2013 at 1:52 pm

    Merci pour tous ces conseils et bons plans! Et bravo pour ce billet. Je pars à NY avec mon amoureux début juin pour 8 jours et demi. A suivre courant juin sur Détours du monde 😉

  4. July 27, 2013 at 10:12 pm

    Merci pour tous ces conseils ! On part dans 15 jours et tout ce que tu as écrit va nous être très utile : ça donne vraiment plein d'idées =)
    Tu peux aussi visiter mon site lovelyholidays.blog4ever.com où nous aussi on marque ce qu'on a aimé et des idées pour des p'tites escapades 😉

  5. April 24, 2014 at 7:14 am

    Superbe conseils pour visiter big apple 🙂 Pour être hpnnête j’ai découvert deux trois choses et ça me donne des super idées, merci !!!

  6. August 22, 2014 at 10:45 am

    Je crois que c’est l’article le plus complet que j’ai lu sur New York. Merci pour tout !

  7. September 12, 2014 at 7:22 am

    Super ton article sur la pomme. En tant qu’organisateur , j’y puiserais quelques conseils 😉
    Ce que je recherche surtout dans mes activités, se sont les hors circuits touristique et aller à la rencontre des habitants.
    Ce que tu fais aussi 🙂
    Merci et à bientôt
    Jacky

  8. August 11, 2016 at 1:24 pm

    C’est très attirant comme sujet

Leave a Reply

%d bloggers like this: