Vous reprendrez bien un peu de tour sombre ?

Oui oui, merci ^^

Travailler sur la tour sombre est une vraie promenade de santé. Je peux y faire quelques expériences graphiques, sachant que finalement, ce n’est pas ce qui est le plus important aux yeux de beaucoup et me replonger dans mes souvenirs de jeune ados et de l’image que je me faisais du pistolero lorsque je découvrais le roman.

J’ai, pour le moment, évité de le relire, malgré l’envie qui me taraude pour avoir le plaisir de sentir ma mémoire me titiller en lisant l’édito que je dois illustrer. J’essaie de coller le plus possible à l’image mentale que j’avais développée à l’époque.

 

 

 

 

Related Posts :



Leave a Reply