roughs


Lorsque l’on s’attaque au milieux créatifs, il y a des mots auxquels on va se retrouver confronté, qu’on le veuille ou pas. Dans ces termes barbares qui tapissent la profession, mais qui font pro, aujourd’hui je me propose d’en dévoiler deux.

En premier, il y a le “rough”, tu te dis, ouh que c’est laid? tu as raison…. Le rough donc (prononcer [reuf]) c’est tout bêtement un croquis, , mais c’est le terme technique, ha bah non, c’est le terme anglais, ça fait mieux….

et oui comme dans tous les milieux un peu snobs, on fait du wording, ce qui m’emmène directement au deuxième terme barbare mais indispensable:

le WIP (prononcer ouip) C’est l’abréviation de Work in Progress (ou process, mais il y a un schisme dans la profession), c’est un peu comme un croquis et pas vraiment, c’est à dire que là ou le croquis n’est qu’un effet d’annonce dans lequel il faut mettre pas mal de bonne volonté pour deviner le futur travail, le WIP est une étape transitoire vers  le boulot fini. un croquis peut être bancal, un WIP non…

Et comme toute bonne explication appelle un bon exemple, voici dont des roughs: ceux du 3eme tome du ranch des mustangs

 

[svgallery name=”rdm3″]

Et pour conclure ma démonstration voici le WIP du prochain Character of the Week de concept art

 



One Comment

  1. Sébastien wrote:

    Très beau WIP. C'est quoi le thème de cette semaine ?

Leave a Reply