les profondeurs…

Les profondeurs desquelles je poste sont abyssales.

Grande est ma fatigue, d’avoir tant et tant bossé… et de savoir pourtant que le plus dur est devant moi.

Immense est ma crainte de ne pas être à la hauteur de la confiance que l’on m’apporte.

Infinie est ma consternation devant les fautes d’orthographes  sur les forums et je promets de m’arracher un oeil la prochaine fois que je préfèrerai faire ma no-life à trainer sur le blog de Morandini plutôt que de travailler .

ça ne risque pas vraiment de s’arranger dans les mois qui viennent… J’essaierai tout de même de vous tenir au courant des sorties.

En attendant, voilà un petit aperçu de ce qui vous attend les prochaines semaines ^^

mars

10 thoughts on “les profondeurs…

  1. Si je compte bien, ça fait sept projets.

    Sept projets… différents ?

    Sept projets différents… simultanés ?

    Ah quand même…

    (amusant, je parlais tout récemment de toi avec Olivier J.)

  2. sept projets finis, c'est ça le plus important ^^

    il m'en reste un peu mais le plus dur est passé.

    et je n'ai pas mis la bd encore 😉

    Je ne savais pas que vous vous connaissiez avec Olivier…

    et vous disiez quoiiiiiiiiiii?

  3. Ok avec Seb, la troisième sort du lot, mais la cinquième à l'air superbe… la lumière qui tombe sur le genou, ouah ! ça donne une furieuse envie de voir le reste 🙂

  4. juste un truc, à Dialogues (méga librairie à Brest) c'est fou le nombre de romans ou tu signes la couv, j'en ai dénombré 6 rien que sur une table.

    Et ce qui est bien, c'est que l'on reconnait tout de suite ta patte, tu maitrises vraiment très bien ta technique, et il y a une cohérence dans tout ce que tu fais. Tu as une sacré maturité artistique qui fait des envieux, chapeau :))

  5. "la couv, j’en ai dénombré 6 rien que sur une table." > une photo! une photo! 😉

    pour la couv avec le genou, je viens de la poster ^^

    merci

  6. Merci pour Daken, 😉

    Et pour la photo, pas de soucis. Dès que je me repointe la bas, j'en fait une discrètement avec mon téléphone.

    Mais après coup en y repensant c'était plutôt 4-5 en fait… 🙂

    (bizarre, je n'ai pas d'ancêtre marseillais)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *