Le dernier été

Dans le monde de l’édition, il y a souvent des coups de cœur. J’avoue, pour ma part que je vis une réelle idylle avec les maisons d’édition pour lesquelles je travaille le plus.

J’ai déjà chanté sur tous les tons les qualités des maisons Rageot et Syros, et depuis peu je travaille également beaucoup avec une petite maison d’édition qui fait surtout du roman historique: les éditions Oskar.

J’en suis à ma 7eme couverture pour eux, toutes réalisées en très peu de temps.

l’Une d’entre elles est déjà parue, il s’agit de la couverture du roman historique sur Sophie Scholl.

ce mois ci vont sortir un roman sur Charlemagne et un autre sur l’invasion de l’empire romain par les goths.

Et je viens de finir la couverture du roman “le dernier été des enfants à l’étoile” dont je suis particulierement fière.

je me suis inpirée pour cela des peintures de Delatour.

trêve de blablas, la voilà

LEDERNIERETE



6 Comments

  1. Sébastien wrote:

    L'expression des visages est bluffante. Tu maîtrises.
    Au plaisir de se voir pour Montreuil 😉

  2. Laurent wrote:

    Les petites croix des barbelés comme un rappel de l'étoile jaune ?

  3. oxymore wrote:

    La parti avec la fille dans les bras de sa mère est très touchante, j'en profite pour dire que j'habite en guadeloupe et j'ai vu une tes couv à Carrefour (elle représentait une asiatique) j'ai immédiatement reconnu le style, bref j'espère que sa te fais plaisir de savoir que tes illustration voyage.

  4. Lia wrote:

    C'est magnifique… Une couverture veut parfois tout dire! Pour moi le plus important dans un livre c'est tout d'abord la couverture et ensuite le résumé pour pouvoir choisir! Et je peux tout de suite dire que j'ai très envie de lire ce livre juste à cause de cette fameuse couverture! Les yeux de la gamine au premier plan sont si expressif! Woua! j'adore! Bravo!

  5. Séb (tryz) wrote:

    J'adore ce que vous faites !
    Blague à part, tu maîtrises. Tes travaux ont un style très affirmé, maintenant. Tu n'as plus aucune raison de te plaindre de tes couleurs : c'est unifié, pas la moindre faute de goût…
    Et puis d'un côté, tu as gagné en simplicité tout en gardant quelques touches maniéristes (une sorte d'oxymore apprivoisé, comme dirait Brigitte).

    Bisous et continue !

  6. me voilà de retour, désolée de mon silence…. le blog c'est définitivement trop tentant 😉

    Oxymore: wouhou, la gloire! être vendue en supermarché!, et je ne plaisante qu'à peine: on ne vend en supermarché que les grosses ventes, alors c'est plutôt un très bon signe. (c'était très certainement "made in Japan")

    Lia: tous mes remerciements tardifs pour ton commentaire. Je suis complètement d'accord avec toi, la couv c'est vraiment la première main tendue vers un lecteur. C'est aussi pour ça que j'adore ce métier, je suis comme un super VRP 🙂

    Seb> vous ici!? bienvenue chez moi vieille bique et les compliments de ta part me sont d'autant plus précieux qu'ils sont rares.
    le maniérisme ne s'en ira jamais. Du reste, je n'y tiens pas 😉
    bisous à toi aussi et à bientôt j'espère ^^

Leave a Reply