Genese d’une image : Jeanne d’arc

Remontons un peu le temps:

En 2005, je venais de sortir ma première Bande Dessinée lorsque j’ai été contactée par les éditions Hachette pour leur effectuer une première illustration de couverture. En l’occurrence, il s’agissait de “Tristan et Iseut, jamais l’un sans l’autre” de Jacques Cassabois. Ce fut une révelation.9782012009844FS

j’ ai découvert est un exercice exigeant qui consiste à parler de la bonne histoire à la bonne personne .

Lorsque je peins une couverture, je me demande toujours à qui je parle et quelle est l’image qui me reste de ma lecture (et, oui, je lis TOUJOURS les romans).

A l’époque comme maintenant, ce qui me plait c’est le challenge de faire une illustration qui soit à la fois belle et efficace.  C’est ce travail qui m’a permis de devenir très exigeante sur mon travail, de théoriser aussi la façon d’utiliser les couleurs et les lignes de force des images.

Jacques Cassabois ne m’a pas oubliée, lui non plus, puisqu’il y a quelques temps, il a demandé expressément  à ce que je fasse la couverture de son prochain roman “Jeanne”, à paraitre au “Livre de Poche Jeunesse”.

J’ai d’abord proposé une composition centrale, avec comme symbole fort, le drapeau formant comme une auréole autour de sa tête. J’ai tablé sur simple et efficace mais cela ne plaisait pas à l’auteur qui trouvait que Jeanne perdait de sa dimension guerrière et tirait vers l’illuminée.

jda3

Je rends donc deux nouveaux roughs , l’un tirant vers l’action, et l’autre nous amenant dans la tête de Jeanne. J’ai essayé d’y mettre le plus de profondeur possible.

jda5

jda

Bingo , ce dernier rough met tout le monde d’accord.

La finition sera rapide, j’essaie avant tout de garder le coté force brute de l’image de base, tout en poussant vers un rendu plus charnu de Jeanne. Je voulais qu’on sente sa peau, ses éraflures, qu’on puisse la prendre avant tout pour une jeune femme résolue, fatiguée mais pas anéantie, pas pour la vierge à peine humaine qu’en font les légendes.

jda-7w

pour note: Jacques Cassabois a fait lui aussiun article sur la génèse de cette image, mais de son point de vue d’auteur. C’est passionnant.



5 Comments

  1. Judith wrote:

    Le résultat est magnifique, plein de vie et de force. Bravo à vous pour cette très belle création !

    Judith, créatrice du site de Jacques Cassabois

  2. grainedepluie wrote:

    merci Judith.

    Bravo pour votre travail sur le site de Jacques. J'en viens et il est parfait 🙂

  3. Judith wrote:

    Merci !! 🙂

    Il faut dire que c'est un plaisir de travailler pour lui, et avec lui.

  4. Laurent wrote:

    Déterminée, limite effrontée, Jeannette.

    Toujours instructif d'exposer la genèse d'une idée, merci !

  5. Mcé wrote:

    Je viens tout juste de découvrir votre travail sur la couverture du Tristan et Iseut de Jacques Cassabois et je dois dire que la couverture correspond vraiment au livre et a l'impression que laisse cette légende. Bravo, elle est superbe !

Leave a Reply